Augmentation pour Kyra Sedgwick dans The Closer

Publié le par Max

L'actrice principale de la célèbre série policière de la chaîne câblée américaine TNT vient de renégocier les termes financiers de son contrat. Elle devient ainsi l'une des actrices les mieux payés de la télévision américaine !

Désormais, Kyra Sedgwick, alias Brenda Johnson dans The Closer touchera, d'après des sources proches du dossier, entre 250 000 et 300 000 dollars pour chaque épisode de la série policière. Et cela à partir de la troisième saison. Ce serait apparemment une augmentation significative par rapports à ses anciennes rénumérations pour son rôle de Brenda Johnson. Kyra Sedgwick devient ainsi l'une des actrices les mieux payés du petit écran américain !

Rappelons que la comédienne vient d'être tout récemment - lundi soir - auréolée du Golden Globe de meilleure actrice dans une série dramatique pour son rôle dans The Closer. Une récompense qui n'a sans doute pas manqué de faire pencher davantage - en plus des excellentes audiences enregistrées par la série - la balance en sa faveur pour la renégociation de son contrat

Derrière ce nouvel accord, Kyra Sedgwick devient également productrice de la série policière et ajoute une année à son contrat original qui la lie avec la série, ce qui le porte à sept ans.

The Closer s'est imposée comme l'une des séries les plus suivies du câble américain basic, c'est à dire hors chaîne à péage et autres ! Avec une moyenne de 6.6 millions de téléspectateurs réguliers sur TNT, la seconde saison a vu son audience augmentée de 20% par rapport à la première, et se classe comme la série la plus suivie en 2006 sur le câble basic par les 25-54 ans. Avec son score de season-premiere de deuxième saison - 8.3 millions de téléspectateurs -, la série détient tout simplement l'audience la plus haute jamais réalisée par TNT et l'audience la plus haute pour un épisode de série sur le câble basic américain !

 

 

Source : Séries Live

Publié dans The Closer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article